Squatter ou ne pas squatter telle n’est pas la question !

Difficile d’aborder la thématique du ‘Squat’ sans soulever immédiatement la polémique. Notre imaginaire collectif occidental a construit pour nous une vision, soit de rêve libertaire, d’auto-organisation de groupes contestataires, soit une vision sécuritaire des défenseurs de la propriété privée, et toutes les nuances possibles entre ces deux visions …

Nous démarrerons ici en rappelant qu’il s’agit de l’occupation d’un lieu sans avoir l’accord de son propriétaire. Le lieu peut être un terrain, une habitation, un appartement, un bâtiment de bureaux, une usine désaffectée, …

Fondamentalement, nous avons d’un côté des lieux délaissés par leurs propriétaires et de l’autre côté, des hommes et des femmes qui, individuellement ou collectivement, essayent de trouver une solution à leur problème de logement à prix abordable.

Squat
Le squat, une lutte sociale …
Les avantages du Squat :
– un lieu de vie,
– abordable économiquement,
– possibilité de créer une communauté de vie solidaire (ou pas) et/ou de lutte,
– …
Les inconvénients du Squat :
– solution temporaire,
– illégalité,
– conflits potentiels avec les défenseurs de la loi et/ou les voisins,
– mauvaises conditions du lieu, manque d’eau, d’électricité, de chauffage, …
– poursuites pénales possibles en Belgique depuis 2017,
– …
Quelques liens utiles … (chercher aussi sur occupation à titre précaire)
Définition du Squat (lieu)
Squatter en Belgique
– …

Le Woofing … quand retrousser ses manches vous enrichit … humainement

Le Wwoofing vous permettra de rencontrer d’autres manières de vivre.
En échange de votre énergie, votre volonté, vos compétences, une famille d’exploitants agricoles biologiques ou d’écoconstructeurs vous accueillera et vous logera.

Une occasion de découvrir des gens sympathiques, un métier, une technique et peut-être de confronter vos rêves d’un monde plus solidaire et plus vert à la réalité quotidienne de ceux qui nourrissent la planète.

Ou aussi, une manière intelligente d’entamer une reconversion professionnelle.

Que ce soit en France, en Belgique, au Canada, au Japon ou en Nouvelle-Zélande, un monde nouveau vous tend les bras …
à condition de … retrousser vos manches !

Wwofer pour rencontrer une autre manière de vivre …
Les avantages du Wwoofing :
– peu couteux,
– découverte des autres,
– découverte de métiers,
– apprentissages concrets,
– un toit (souvent), un repas en échange de votre travail,
– …
Les inconvénients du Wwoofing :
– retrousser ses manches (mais aussi positif),
– quitter vos repères, vos certitudes,
– conditions pratiques de l’échange très variables,
– pas renuméré,
– …
Quelques liens utiles … pour Wwofer intelligemment.
Le Wwoofing : définition
Wwoofer en France
Peut-on faire du woofing en France ?
Wwoofguide
Wwoofer en Belgique
– …
Un livre pour vous préparer à l’aventure …
Wwoofing pour des vacances solidaires, économiques et écologiques de Nathalie Jouat Bonniot (Democratic Books)

Wwoofer vous permettra de courir le monde et accessoirement de vous y loger en découvrant l’agriculture biologique et/ou l’éco-construction.

Deux dimensions qui ne pourront qu’être bénéfiques dans votre parcours de vie …

Le couchsurfing … difficile de faire plus léger !

L’aventure vous attire loin de chez vous mais il faut bien le soir trouver un toit, un endroit où dormir en paix et en sécurité.

Le réseau de couchsurfing peut vous aider à trouver des personnes prêtes à partager un petit coin de leur logement avec vous et ce pour une nuit voire plus.

Le principe ici est aussi de favoriser les échanges entre êtres humains !

Le couchsurfing … une occasion de rencontres humaines.
Les avantages du couchsurfing :
– rencontres,
– échanges,
– imprévus,
– sans bagages ou … presque,
– gratuit ou … presque,
– …
Les inconvénients du couchsurfing :
– risques d’incompatibilités humaines,
– promiscuité,
– confort minimal … un canapé pour lit,
– …
Quelques liens utiles … pour (couch) surfer le monde.
CouchSurfing — Wikipédia
Séjournez chez l’habitant et rencontrez d’autres voyageurs
Bienvenue chez les couchsurfeurs (Le routard)
Le couchsurfing qu’est-ce que c’est ? (Le sac à dos)
– …

L’accueil et la rencontre peuvent faire partie intégrante de nos espaces de vie, pour quelques jours ou plus au gré des circonstances …

Comment rester ouverts aux autres, au monde extérieur, dans nos lieux de vie ?

Le camping peut être glamour …

Suivons le fil que nous déroulons depuis le billet à propos du camping et ajoutons une couche de glamour avec le ‘Glamping’.

Sous cette étiquette, vous découvrirez toute une série d’hébergements insolites mais avec un confort supposé plus élevé que la normale, voire offrant le grand luxe (pour qui sait se le payer évidemment).

Une tente au milieu de nulle part, un confort 5 étoiles … un exemple de ‘Glamping’

L’archétype est une tente au milieu de la savane africaine, entourée d’animaux sauvages, mais aurez à portée de main, un service 5 étoiles pour vieille fille anglaise en mal d’exotisme …

Quelques liens utiles … pour glamper malin !
Glamping — Wikipédia
Guide du Glamping – Tout sur le Glamping, le camping glamour
Le « glamping », un concept chic à la mode (Le Monde)
Le glamping, un camping original pour les amoureux de la Nature ! – Out the Box !
A Guide to Glamping in the Sahara Desert in Morocco — Couple in the Kitchen
– …
Les avantages du glamping :
– dépaysement,
– expérience inoubliable out of the box,
– décor, mise en scène,
– …
Les inconvénients du glamping :
– voire la tente mais en +,
– coûteux,
– comment adapter à nos contrées,
– …

Malgré cet aspect élitiste, nous pourrions retenir que mettre en scène notre lieu de vie peut nous offrir de belles perspectives.

Un peu d’imagination, quelques aménagements bien pensés, et nous voilà transporté dans un ailleurs qui fait du bien …

Qui y aurait pensé … à dormir dans un tube ?

Le tube … certains, peu nombreux il est vrai, l’expérimentent en vacances version tube en béton ou nid d’abeilles (géantes), ou encore version fût de bière ou tonneau de vin.

Prenez un tuyau de canalisation d’égout, neuf de préférence 😉 version XXL genre d’un diamètre de 180 cm, faites le déposer par votre fournisseur préféré sur votre terrain à l’endroit prévu. Complétez l’installation par une paroi au fond, une porte en façade et un plancher à l’intérieur.

Agrémentez le tout d’un matelas, d’une lampe et le tour est joué …

Vous voilà dorénavant l’heureux propriétaire d’un tube que vous pourrez louer ou habiter à votre guise.

En version plus ambitieuse, au cas où vous y auriez pris goût, disposez-en plusieurs côte à côte et ensuite en plusieurs couches, vous disposez maintenant d’un Tubhotel …

Tube Hotel

En version moins sexy, si vous vivez dans une zone très peuplé et que vos moyens sont très limités, genre vivre à Tokyo ou HongKong, ce sera peut-être votre seule solution pour vous loger sans être à la rue. L’offre correspondante ne vous proposera que des diamètres d’approximativement 120 cm, juste de quoi vous agenouiller avant de vous coucher.

Les avantages du tube :
– solide,
– rapide,
– économique à l’achat,
– recyclable,
– combinable selon les besoins,
– …
Les inconvénients du tube :
– lourd,
– froid l’hiver,
– version réinterprétée de la tente,
– claustrophobie (?),
– …
N’hésitez pas à explorer les autres versions :
– nid d’abeilles (géantes),
– fût de bière ou tonneau de vin, …
Quelques tuyaux utiles …
Marre des hôtels qui se ressemblent ? essayez Béton Hôtel
Spéculation, manque de place… A Hong Kong, on construit des appartements dans des tuyaux d’égout

Tokyo capsule hotel tour
Hôtel capsule
Swisstube hotel
Cet hôtel vous propose de passer la nuit dans un tonneau de vin géant (hotel-vrouwevanstavoren)
– …

Pour sûr Diogène aurait aimé vivre dans un Pod !

Le pod, la coquille, la nacelle, la carapace, … aller au plus simple en construisant un nid avec un lit, un bureau, parfois une cuisine, une douche et une toilette.

Surtout une occasion de réinventer l’espace habité !

Les avantages du pod :
– solide,
– transportable (selon les cas),
– taille et fonctionnalités variables,
– autonomie possible,
– …
Les inconvénients du pod :
– fonctionnalités à compléter par d’autres lieux à proximité (sanitaires, cuisine, …),
– pas de domiciliation facile,
– …
Quelques liens utiles …
Le Pod, la nouvelle tendance en camping
– Ecocapsule (Ecocapsule.sk), un pod autonome avec panneaux solaires, éolienne, récupération d’eau, transportable sur remorque ou dans un container, peut se faire déposer sur des endroits improbables tels les toits des buildings, sur une île, … (la voir – youtube)
Podshare (Los Angeles) est une version urbaine du pod, à la source une auberge de jeunesse. Un lit, un espace de stockage sous le lit et des espaces partagés … comme des coliving, coworking, … communautés et ce dans divers lieux de L.A.
Diogène, la micro-maison de Renzo Piano
– la maison tricycle … pour vivre où vous voulez !
– …

Qu’est-ce que l’écocapsule, la maison tricycle, la hutte Diogène et le pod ont en commun ?

Et si ce n’était ‘juste’ la liberté d’inventer et de créer des espaces de vie qui nous correspondent …

Et si tout commençait par une tente … ?

Une bonne idée pour démarrer et éventuellement pour accompagner le démarrage d’un projet plus lourd tel que la construction d’une tinyhouse ou simplement pour faciliter vos déplacements.

Principal abri des populations nomades avant d’être marginalisée par la sédentarisation des hommes.

Habitat léger, déplaçable, temporaire, la tente est constituée d’une structure, poteaux ou ossatures recouverts de toiles.

Les avantages de la tente :
– légère,
– mobile,
– économique à l’achat
– …
Les inconvénients de la tente :
– énergivore,
– entretien fréquent,
– pas de sanitaires,
– pas de domiciliation facile,
– …
2 types de tentes :
– Toiles tendues par exemple les sahariennes ou les canadiennes
– Tentes à ossatures type tentes perchées
Quelques liens utiles … parmi des milliers que peut vous proposer le web.
tipi-tente.com
fr.wikipedia.org/wiki/Tente
Escaping the Rent Trap – Simple Living in A Lotus Belle Tent (Youtube)
Mobile home office : cadre sup’ le jour, campeur la nuit
– …

Vous le voulez comment votre habitat … lourd ou léger ?

Quand on aborde la question de l’habitat, chacun ancre son point de vue en partant de ce qu’il a pu vivre, visiter ou éventuellement des images qu’il a pu se faire au cours de son existence de certaines formes de logement.

Nous vous suggérons, dans les quelques billets qui vont suivre, de découvrir la variété incroyable de formes que prennent nos habitats humains, en particulier, en Europe et en Amérique du Nord.

La première perspective que nous vous proposons est un panorama des modes d’habitat en partant des plus légers vers les plus lourds.

Le petit schéma ci-dessous vous permettra un survol des possibilités.

Panorama de l'Habitat
Panorama de l’Habitat : Habitats légers versus Habitats ‘lourds’

Depuis les formes les plus légères à droite comme le couchsurfing, le woofing, le glamping, la tente, le squat, le tube ou le pod.

En allant progressivement vers des modes plus ‘élaborés’ comme la yourte, la tiny house, le container, les domes, roulottes, mobilhomes, bus, bateaux et péniches … Ces derniers autorisant encore une certaine mobilité de leur enveloppe.

En intermédiaire, des formes d’habiter comme la colocation, la cohabitation, les occupations transitoires de lieux aussi appelées interstitielles, le timesharing, l’échange et la conciergerie, …

Mais le panorama ne serait pas complet sans ajouter les autres formes plus permanentes de lieux de vie.

Bien sûr les logements individuels que ce soit en appartement, en maisons ou mixtes travail/privé, les ateliers partagés d’artistes, d’artisans, de bureaux, les espaces de co-working, les earthships, les espaces en cours de réhabilitation, en changement d’affectations, les espaces multi-fonctionnels, …

Et ne pas oublier les habitats groupés, éco-villages clos privés et n’oublions pas les châteaux …

La liste n’est pas exhaustive et ce n’est d’ailleurs pas le but.

Nous ne voulons que vous encourager à ouvrir vos perspectives et être curieux, découvrir avec nous ce qui vous conviendrait le mieux.

Les extrapreneurs pour redynamiser les entreprises

Sur Matin 1ere, ce jeudi matin …

https://www.rtbf.be/info/economie/detail_les-extrapreneurs-pour-redynamiser-les-entreprises

D’un côté on retrouve une vingtaine d’extrapreneurs, des entrepreneurs qui travaillent sur le mode collaboratif à la fois dans l’entreprise et en dehors, tous ont envie de créer une activité économique innovante.
De l’autre côté, une série d’entreprises qui s’interrogent, elles, sur la pérennité de leur modèle économique.
Ils vont dès lors travailler ensemble pendant six mois sur une série de thèmes, notamment l’immobilier.

Un programme de 6 mois
« Il y a beaucoup d’immobiliers aujourd’hui vides et ça va continuer. Ce sont des grands bâtiments de bureaux, ce sont des grosses villas, des châteaux, des galeries marchandes qui se vident, et donc on sait que d’ici 10 ans, ce ne seront plus les mêmes mètres carrés qui seront demandés et plus aux mêmes endroits.

Donc, qu’est-ce qu’on fait avec les nouveaux projets ?
Qu’est-ce qu’on fait avec les anciens bâtiments ?
Quels mètres carrés pour quelles fonctionnalités ?

Tout ça en fonction du changement de la société », explique Michel de Kemmeter un des initiateurs du projet.

Le programme dure six mois et pendant cette période, tous les acteurs vont bénéficier d’un encadrement avec des professionnels qui, eux, connaissent ces problématiques et vont leur apporter chaque fois « une pierre d’angle de la nouvelle économie ».

Créer l’activité économique
L’objectif final est la création d’activités économiques, des start-up, des entreprises donc, ou bien des emplois éventuellement ailleurs que dans les projets pour ces extrapreneurs.

« Nous aimerions bien sortir de cette édition-ci sept ou huit projets business, des projets d’innovation pour les entreprises partenaires. Ce sont des projets qui, à travers la création de valeur et à travers le business, vont offrir de toutes nouvelles solutions aux enjeux du moment.
Donc, ce seront des projets qui seront appelés à devenir des entreprises, les entreprises de demain », ajoute Michel de Kemmeter.

La première édition des extrapreneurs a permis la création de neuf business models, dont huit se sont déjà transformés en entreprise.

Petit exemple concret pour imaginer de quoi il s’agit : un clos dans le Brabant wallon avec huit habitations écoresponsables mises en location pour un loyer mensuel extrêmement démocratique.
Le concept est en développement chez nous.
L’idée est aussi de l’exporter dans d’autres pays qui ont aussi des besoins en la matière.