Squatter ou ne pas squatter telle n’est pas la question !

Difficile d’aborder la thématique du ‘Squat’ sans soulever immédiatement la polémique. Notre imaginaire collectif occidental a construit pour nous une vision, soit de rêve libertaire, d’auto-organisation de groupes contestataires, soit une vision sécuritaire des défenseurs de la propriété privée, et toutes les nuances possibles entre ces deux visions …

Nous démarrerons ici en rappelant qu’il s’agit de l’occupation d’un lieu sans avoir l’accord de son propriétaire. Le lieu peut être un terrain, une habitation, un appartement, un bâtiment de bureaux, une usine désaffectée, …

Fondamentalement, nous avons d’un côté des lieux délaissés par leurs propriétaires et de l’autre côté, des hommes et des femmes qui, individuellement ou collectivement, essayent de trouver une solution à leur problème de logement à prix abordable.

Squat
Le squat, une lutte sociale …
Les avantages du Squat :
– un lieu de vie,
– abordable économiquement,
– possibilité de créer une communauté de vie solidaire (ou pas) et/ou de lutte,
– …
Les inconvénients du Squat :
– solution temporaire,
– illégalité,
– conflits potentiels avec les défenseurs de la loi et/ou les voisins,
– mauvaises conditions du lieu, manque d’eau, d’électricité, de chauffage, …
– poursuites pénales possibles en Belgique depuis 2017,
– …
Quelques liens utiles … (chercher aussi sur occupation à titre précaire)
Définition du Squat (lieu)
Squatter en Belgique
– …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.